Commentaires sur l'édition 2011

Si j'avais su, j'aurais pas v'nu !
Et bien les gars, il n'y a bien que dans la guerre des boutons que le p'tit Gibus puisse dire çà !
Car à Couvin, mon copain, c'est du "J'en rdemande encore et encore ! "
Comment le dire...en wallon...en flamoutche...en brussleir...que faisiez-vous sous la couette ?
De charmants plaisirs charnels...les yeux mi-clos...?
Je comprends, vous n'avez rien vu...
Spécialement à nos amis liégeois, qui réchignent parfois sur les déplacements...
Tant que vous n'aurez pas frotté vos pneus à Couvin, vous n'aurez rien vu...
Et je pèse mes mots !
J'en ai vu, des sentiers, j'en ai fréquenté, des sillons, j'en ai sauté, des talus...
Mais, je le dis sans mensonge, comme l'an dernier, et mieux encore, c'était la plus belle des randos !
La seule route ? sans auto et autour de l'eau d'heure...
Le reste, un pied intégral, en singletrack et en singlet...(vu le beau temps !)
Trois gouttes de pluie pour humidifier le visage et pour sentir que la nature nous a offert sa bénédiction !
Je dis Amen ! Je ne fréquente aucune église ni couvent, mais je dis Amen !
Merci au Père Philipper et ses moines...
C'était presque trop !
En tous les cas, Philippe,si tu veux faire Pape, je vote pour toi...
Ben oui, y avait même la fumée blanche...du barbecue !
Un p'tit album, pas suffisamment représentatif de cette superbe rando...
https://picasaweb.google.com/alainmatthys/Couvin2011?feat=directlink


Habituellement, si une 1re édition est réussie, on attend le traceur au tournant et, là, Philipper était au rendez-vous avec un superbe parcours. Encore mieux, encore plus fou, encore plus beau que l'an dernier. Juste le tour du Ry de Rome. Ne le prends pas mal, Phil mais, là, ça fait Voie Verte dans la Pointe (les connaisseurs comprendront) ...
Moi, j'ai surtout savouré le 45 et la boucle finale vers Petigny. Du pur bonheur que j'ai partagé avec Myco. Dans un raidillon de derrière les fagots, dans un tunnel de verdure, j'ai bien cru que ma dernière heure était venue, que j'allais crever dans les genêts, que le palpitant allait me faire un bug et faire péter la tirette de mon maillot :wacko: . Myco était devant moi, j'étais dans sa roue, et par fierté (ou par orgueil ?), je n'ai pas voulu le lâcher. J'ai serré les dents et j'ai tenu bon mais, bon sang, que ce fut dur.
J'ai également apprécié la convivialité qui régnait autour de ce parcours. J'ai bien serré/embrassé une trentaine de bikers de tous les coins du pays et de France. C'était génial, le plus dur étant de décliner avec tact toutes ces invitations à partager les sentiers ou une (pourquoi une ?) petite mousse à l'after. Et ça, j'adore.
Merci, Phil.


Back et petit CR:
Réveil réglé vraiment vraiment tôt ce matin pour aller à Couvin (genre 5h45 :anime_05: )!
Le ciel est plus que couvert, il pleut sur Namur <_< <_<
Mais qu'à cela ne tienne, en route vers le paradis du single!!!
Alors start comme prévu peu avant 8h avec Iceman, Freddeg et Mimi!
On suit les conseils de notre GO et on commence par le 25 pour faire le 45 après, histoire de profiter au mieux du ravito Trappiste!
Il fait discrètement frisquet mais finalement le ciel est partiellement dégagé et nous épargnera quasi totalement (juste quelques gouttes)!
La région est magnifique, que la nature est belle par là bas même si le rythme imposé par Vince ne nous laissera pas bcp profiter du paysage!
J'ai adoré les descentes notamment les deux qui nous ont emmenés vers la petite passerelle (celle avec les balles de tennis), la première, un peu plus raide, dans une espèce de lande/ bruyère mmmmmm :wub: et la deuxième trèèèèès longue dans un chemin renfoncé avec quelques caillasses! Quel pied aussi dans la descente suivant le ravito Chimay (serait-ce du à cette fameuse boisson houblonnée ^o) ), descente ultra rapide avec quelques promeneurs qui heureusement se mettront bien sur le côté!
Quelques magnifiques singles ou nos joues frottent avec la végétation (non non non je ne parle pas de chutes :p: ) tellement la "trace" est étroite et perdu dans la nature :p
Au ravito trappiste je ferai la connaissance de Philipper et sa fille :bienvenue: ! Un galopin de Chimay et qq morceaux de fromage nous seront gentiment servis!


Quelle superbe région, quelle belle randonnée!
J'ai eu du mal à me décider ce matin (vu la météo et la distance me séparant de Couvin) mais heureusement que j'ai pris la route car je ne pouvais pas passer à coté de cette rando.
Des bois à perte de vue, du single comme j'avais oublié l'existence, du bon dénivelé, de terribles descentes (je rejoins les commentaires de Pili), un bon fléchage, des kilomètres où je me sentais "seul au monde", de la trapiste, de nombreux ravito, ...
Bref, merci à toute l'équipe et surtout merci au forum qui m'a motivé à venir découvrir cette région: c'est certain, dès que je peux, j'y retourne!


Que dire sinon que je partage toutes les éloges faites à cette rando ci-dessus.....:D
Je m'attendais à un 45 kms superbe mais j'étais encore loin d'imaginer le plaisir ressenti lors des ces singles tortueux, un rien techniques, tenant parfois du chemin de brousse taillé au coupe-coupe....Image IPBavec des virages en épingle sorti d'on ne sait où....doit avoir des yeux de lynx notre Phil Image IPBpour dénicher ces ouvertures dans les taillis qui vous font plonger à la verticale vers de nouveaux tronçons vous amenant à friser l'extase....Et ces pentes suffisamment longues et raides pour vous donner le frisson jubilatoire .....quelques jolies côtes aussi à franchir......punaise celle de Petigny ...un mur pour mes modestes moyens....et puis cette descente finale......extra!:banana:

//